Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Actualités > Seminaires

Etienne Frossard

TRACTEBEL Engineering-COYNE et BELLIER
« Matériaux granulaires du Génie Civil : - avancées récentes dans la physique de leur comportement ; - applications aux ouvrages »
Jeudi 13 Février 2014 à 14h00

Etienne FROSSARD – Directeur Technique, Barrages et Aménagements Hydroélectriques
TRACTEBEL Engineering-COYNE et BELLIER Bureau d’Ingénieurs-Conseils
sera présent le 13 février à 14h00 dans la "grande" salle de réunion au 1er étage du bâtiment E
le titre de sa présentation :
« Matériaux granulaires du Génie Civil :
- avancées récentes dans la physique de leur comportement ;
- applications aux ouvrages »

Résumé :

L’évolution des ouvrages de Génie Civil mettant en œuvre des volumes importants de remblais
granulaires (ouvrages linéaires autoroutiers, ferroviaires et maritimes, barrages et digues, etc.)
demande aujourd’hui une meilleure maîtrise de ces matériaux, afin d’améliorer les méthodes de
conception et de réalisation, ainsi que le contrôle des risques.
L’exposé résume une synthèse développée à Tractebel /Coyne et Bellier sur le comportement
de ces matériaux, qui a mis à jour des éléments nouveaux, reliés à deux processus énergétiques,
intervenant seuls ou ensemble : la dissipation d’énergie par friction, et celle due à la rupture des
granulats.
L’exposé présente ainsi :
- Une première approche originale multi-échelle du comportement mécanique
macroscopique, qui développe à partir de la micromécanique l’analyse des effets induits à
diverses échelles par la dissipation d’énergie par friction. Cette approche résulte
analytiquement en un large ensemble de propriétés macroscopiques utiles, caractéristiques
des matériaux granulaires ;
- Une seconde approche originale qui met en évidence un effet d’échelle matériel dans la
résistance au cisaillement des matériaux granulaires fonction de la dimension des granulats,
dû aux lois physiques de la Mécanique de la Rupture Fragile régissant la rupture des
granulats. On en explicite ensuite analytiquement l’incidence sur le critère de rupture, puis la
stabilité statique de talus d’enrochements, et le comportement d’ensemble d’ouvrages
complets, aboutissant à des règles de dimensionnement.